Recettes
Poisson

Le poisson est un aliment consommé par l'homme depuis des temps immémoriaux, avec la viande. Du point de vue alimentaire, le poisson est un excellent aliment. Tout d'abord, ses graisses exercent une fonction très importante pour l'organisme humain : en effet, elles ont la capacité d'induire une diminution du taux de cholestérol dans le sang et elles s'avèrent très utiles pour prévenir les maladies du système cardiovasculaire. Par conséquent, le poisson est un excellent substitut de la viande comme source de protéines et il peut également être consommé à tout âge.

Frais ou congelé ?
Malgré les préjugés, il convient de préciser que, du point de vue alimentaire, le poisson congelé a la même valeur nutritive que le poisson frais, tout juste pêché.

Valeur alimentaire
Nous pouvons diviser le poisson en trois catégories principales :
maigre (jusqu'à 3 % de la teneur en matières grasses ; bar, dorade, sole, truite), semi-gras (jusqu'à 10 % ; carpe, denté, espadon) et gras (plus de 10 % ; anguille, maquereau). Cette classification est importante car l'apport calorique du poisson dépend directement de la teneur en matières grasses.

Le poisson est un aliment consommé par l'homme depuis des temps immémoriaux, avec la viande. Du point de vue alimentaire, le poisson est un excellent aliment. Tout d'abord, ses graisses exercent une fonction très importante pour l'organisme humain : en effet, elles ont la capacité d'induire une diminution du taux de cholestérol dans le sang et elles s'avèrent très utiles pour prévenir les maladies du système cardiovasculaire. Par conséquent, le poisson est un excellent substitut de la viande comme source de protéines et il peut également être consommé à tout âge.

Frais ou congelé ?
Malgré les préjugés, il convient de préciser que, du point de vue alimentaire, le poisson congelé a la même valeur nutritive que le poisson frais, tout juste pêché.

Valeur alimentaire
Nous pouvons diviser le poisson en trois catégories principales :
maigre (jusqu'à 3 % de la teneur en matières grasses ; bar, dorade, sole, truite), semi-gras (jusqu'à 10 % ; carpe, denté, espadon) et gras (plus de 10 % ; anguille, maquereau). Cette classification est importante car l'apport calorique du poisson dépend directement de la teneur en matières grasses.