Recettes
Volaille

Le poulet, élevé à l'état sauvage d'après la méthode traditionnelle,
est mieux défini par les opérateurs du secteur :

• Poulet, jusqu'à 3-4 mois et un poids de 600 g
• Poulet de blé, jusqu'à un an et un kg de poids
• Poulet ou poularde, jusqu'à la maturité et un poids d'environ 1,5 kg
• Coquelet, jeune mâle d'environ 6 mois
• Coq fermier, jusqu'à 10 mois (sinon il est très difficile à manger)
• Poule, exemplaire à œufs (également abattue à la fin de l'activité, viande très dure mais excellente, en raison de sa viande grasse, pour faire de l'excellent bouillon)
• Poulette, la jeune femelle engraissée jusqu'à 1,8 kg dans la contrainte relative avec une alimentation particulière à partir de laquelle on obtient des viandes très délicates
• Chapon, le mâle castré qui atteint 2,5 kg et plus ayant des viandes grasses particulièrement fines.

Le poulet, élevé à l'état sauvage d'après la méthode traditionnelle,
est mieux défini par les opérateurs du secteur :

• Poulet, jusqu'à 3-4 mois et un poids de 600 g
• Poulet de blé, jusqu'à un an et un kg de poids
• Poulet ou poularde, jusqu'à la maturité et un poids d'environ 1,5 kg
• Coquelet, jeune mâle d'environ 6 mois
• Coq fermier, jusqu'à 10 mois (sinon il est très difficile à manger)
• Poule, exemplaire à œufs (également abattue à la fin de l'activité, viande très dure mais excellente, en raison de sa viande grasse, pour faire de l'excellent bouillon)
• Poulette, la jeune femelle engraissée jusqu'à 1,8 kg dans la contrainte relative avec une alimentation particulière à partir de laquelle on obtient des viandes très délicates
• Chapon, le mâle castré qui atteint 2,5 kg et plus ayant des viandes grasses particulièrement fines.